Le Chili renonce à organiser la COP25 en raison des émeutes

Le Chili renonce à organiser la conférence mondiale sur le climat COP25 qui devait s’y tenir en décembre, ainsi que le sommet du forum de Coopération économique Asie-Pacifique (Apec) en raison du mouvement de contestation qui agite le pays, a annoncé le président conservateur Sebastian Piñera mercredi. "C’est avec un profond sentiment de douleur, parce que c’est douloureux pour le Chili, que notre gouvernement a décidé de ne pas organiser le sommet de l’Apec (…), ni celui de la COP25", a déclaré le chef de l’Etat.