Le choix de Sophie | "Journal d’un homme sans importance"

Insipide mais à mourir de rire, "Journal d’un homme sans importance" ou l’hommage aux anonymes.