Publicité
Publicité
leading story

Le confédéralisme, version N-VA

La situation politique issue des élections de dimanche remet le projet institutionnel de la N-VA sur le devant de la scène. Rien de moins logique, une majorité fédérale sans le parti de Bart De Wever semble difficile voire impossible à mettre en œuvre. Certes, nos chers élus n’en sont pas encore à négocier une nouvelle réforme de l’Etat mais il n’est pas inutile de revoir en quoi consiste ce confédéralisme théorisé par la N-VA. On rappellera au passage que cette dernière n’a nullement renoncé à l’indépendance de la Flandre, en tablant sur l’évaporation naturelle de l’Etat belge. Le confédéralisme n’est donc vu que comme une étape moins difficile à accepter par un électorat qui n’est pas séparatiste à 100%.