Le congé parental "quarantaine" approuvé

La commission des Affaires sociales de la Chambre a approuvé mardi en deuxième lecture une proposition de loi qui met en place un nouveau congé de quarantaine pour les parents dont l’enfant ne peut fréquenter sa crèche, sa classe, son école ou son centre d’accueil pour personne handicapée en raison d’une fermeture pour cause de coronavirus. La proposition a été adoptée à l’unanimité, moins le vote contre de la N-VA. Le congé sera accessible aux parents sur présentation d’une attestation de la crèche, l’école ou le centre d’accueil qui confirme la fermeture de l’institution , et ne devra pas faire l’objet de l’accord de l’employeur. Il pourra être pris à temps plein et concernera les enfants mineurs et les enfants souffrant d’un handicap. Le travailleur maintient ce droit tant que l’enfant concerné ne peut pas retourner à la crèche, à l’école ou au centre d’accueil.