leading story

Le cryptojacking a bondi de 8.500%

Le Centre pour la cybersécurité Belgique (CCB) s’inquiète de l’augmentation des cas de cryptojacking, soit un procédé qui permet d’accéder à l’ordinateur d’internautes à leur insu afin de l’utiliser pour collecter de la monnaie virtuelle ou cryptomonnaie. "En 2017, le nombre de signalements de coinminers (logiciel malveillant, NDLR) auprès des utilisateurs finaux a grimpé de 8.500%", indique le CCB. Les monnaies électroniques sont générées par des ordinateurs qui effectuent de nombreux calculs. Pour effectuer ces calculs, un ordinateur ou un smartphone est récompensé en bitcoins. Ce procédé est connu sous le nom de cryptomining ou minage de cryptomonnaies. Le cryptojacking utilise ce processus mais en l’exécutant à l’insu des utilisateurs, sur leur ordinateur, afin de collecter de la cryptomonnaie.