Le "Davos du désert" s’ouvre ce mardi à Riyad

De nombreux dirigeants de grande entreprise, des magnats de la finance et des leaders politiques ont confirmé leur participation au Future Investment Initiative (FII), appelé aussi "Davos du désert", qui s’ouvre ce mardi à Riyad, en contraste avec l’édition précédente largement boycottée après le meurtre du journaliste saoudien Jamal Khashoggi. Le FII, qui en est à sa troisième édition, a été lancé par le prince héritier saoudien Mohammed ben Salmane dans le but de promouvoir son plan de diversification économique "Vision 2030" et d’attirer les investissements étrangers nécessaires pour préparer le premier exportateur mondial de brut à une ère post-pétrole. Les sujets abordés sont variés, allant de l’avenir de l’économie mondiale et des investissements aux objectifs de développement durable de l’ONU, en passant par le sport, le divertissement et l’espace.