Publicité
Publicité
leading story

Le gouvernement fait main basse sur des fonds publics

Dans les milieux gouvernementaux circule une liste de fonds publics destinés à disparaître. Cela va des fonds affectés à la coopération au développement à ceux dédiés à la sécurité routière ou au contrôle sur les organismes de paris. Dans les cabinets fédéraux, on parle d’une opération technique de routine, mais qui porterait néanmoins sur 1,2 milliard d’euros. Cependant, en se renseignant auprès des fonds concernés, on apprend que la suppression de ces fonds signifie que les millions qui y ont été emmagasinés au fil du temps dans des réserves seront purement et simplement transférés dans les caisses de l’État. Des sommes qui ont été mises de côté pour des objectifs bien particuliers seront ainsi confisquées au profit du budget fédéral. P. 6