leading story

Le marché chinois toujours plus déprimé

Les ventes de véhicules à énergie nouvelle (NEV), qui restaient l’un des rares points positifs d’un marché automobile déprimé en Chine, ont reculé de 4,7% en juillet par rapport au même mois de 2018. Selon la fédération du secteur, il s’agit de leur premier repli depuis plus de deux ans. L’Association chinoise des constructeurs automobiles a précisé que le premier marché automobile mondial s’était, dans son ensemble, contracté de 4,3% le mois dernier, accusant sa treizième baisse mensuelle d’affilée.