leading story

Le MR grand perdant des transferts

Lors des élections fédérales de 2010, le MR a laissé filer, en transfert net (départs moins arrivées), 86.500 électeurs vers le PS, 26.500 vers Ecolo, 18.000 vers le cdH et 53.000 vers la catégorie des petits partis, votes blancs et nuls. Ce n’est pas une surprise: même si les libéraux restent le deuxième parti au fédéral, ils ont subi de lourdes pertes en 2010. Une étude menée par l’Institut de sciences politiques de l’UCL nous montre aujourd’hui où sont parties ces voix.