Publicité
Publicité
agora

Le pari faustien d'un État endetté

Un aveuglement socio-politique coupable, savamment entretenu pendant des décennies par des électeurs qui ont préféré emprunter le bien-être du futur plutôt que de s’imposer une ascèse financière, nous confronte au défi de l'endettement. Tout le monde a compris que l’impôt ne suffira pas à le corriger car cela étoufferait la croissance qu’il faut justement susciter.