leading story

Le personnel de L’Avenir veut un front commun

À l’issue d’une assemblée générale, le personnel des Éditions de l’Avenir a voté une motion plaidant pour le retour à un front commun, réunissant les syndicats, la Société des rédacteurs (SDR) et l’Association des journalistes professionnels (AJP). Ces deux derniers avaient convoqué cette AG, dénonçant avoir été mis à l’écart des négociations avec la direction. "Les syndicats négocient de leur côté alors que la SDR et l’AJP n’ont aucun contact avec la direction", déplore Didier Malempré, délégué de l’AJP. Les négociations portant sur une réorganisation de la rédaction, les deux instances estiment avoir leur mot à dire sur le sujet.