Publicité
Publicité
leading story

Le personnel qu’on n’abat pas

L’Abattoir de l’Aisne s’est sauvé de la faillite en devenant une société coopérative de production, une Scop. Il se gère en assemblée générale: une personne égale 1 voix. Ses ouvriers possèdent 65% du capital. Le modèle existe depuis plus d’un siècle en France. L’Union des Scop Wallonie-Bruxelles veut l’importer.