epinglé

Le projet de baptême du nouveau FN commence par un couac

Voir le nom d’un nouveau parti contré à peine avoir été prononcé, revient à tomber sur les fesses après avoir tenté un salto dans une compétition de patinage. Cela fait mauvais effet et surtout, ricaner les observateurs français, attentifs à la moindre boulette.