leading story

Le "Quotidien du Peuple" agacé par les copies du canard

Il y a un mois, l’artiste hollandais Florentijn Hofman avait installé un canard jaune gonflable de 16,5 mètres de haut, qui a flotté deux semaines sur les eaux du port Victoria de Hong Kong. L’œuvre avait fait sensation sur l’île comme en Chine continentale: à Hangzhou, Wuhan ou Tianjin, des promoteurs immobiliers se sont empressés d’installer sur leurs terrains des imitations du volatile pour attirer le client. Mais dans un éditorial, le "Quotidien du Peuple" a fustigé ces copies, accusées de trahir le message original d’Hofman, symbole de "la culture partagée par l’humanité et des souvenirs d’enfance, une pure œuvre d’art, anti-commerciale".