leading story

Le Roi "débonnaire" qu'il fallait pour traverser les crises

©BELGA

Sans avoir l’air d’y toucher, Albert II était devenu un très fin connaisseur des arcanes de la politique belge. Notamment grâce à son côté "convivial" qui lui a permis de nouer de solides relations dans tous les partis. Ses décisions, parfois contraires aux attentes des principaux partis, ont permis au pays de résister aux fortes tensions institutionnelles.

Lire la suite

Votre limite de 5 articles gratuits par mois est atteinte.

Choisissez votre formule
Intégral
Plus d’information
41,50
par mois
  • Chaque jour
    le journal dans votre boîte aux lettres (y inclus le week-end , Mon Argent et Sabato)
  • Chaque jour
    le journal sur votre tablette, smartphone ou PC
  • Un accès illimité
    au site lecho.be
Le plus choisi
Numérique + Week-end
Plus d’information
38,-
par mois
  • Chaque samedi
    le journal du week-end, Mon Argent et Sabato dans votre boîte aux lettres
  • Chaque jour
    le journal sur votre tablette, smartphone ou PC
  • Un accès illimité
    au site lecho.be
Numérique
Plus d’information
35,50
par mois
  • Chaque jour
    le journal sur votre tablette, smartphone ou PC
  • Un accès illimité
    au site lecho.be
Vous avez le droit de renoncer à votre achat dans les 14 jours.