leading story

Le tax shift va coûter 1 milliard aux Régions

Le Conseil de la fiscalité et des finances de Wallonie a fait les comptes. D’après ces experts mandatés par le gouvernement wallon, la note que s’apprête à faire porter le Fédéral aux Régions à travers son tax shift se monte à 1,053 milliard sur un coût total de 4,05 milliards. La quote-part du sud du pays est estimée à 300 millions, peut-être même plus si le Fédéral privilégie des mesures concernant les bas et moyens revenus. Le Fédéral doit donc privilégier "des dispositifs n’ayant aucun impact sur l’impôt État réduit et donc, les additionnels régionaux", estiment les experts. Ils préconisent ainsi l’utilisation des réductions d’impôts fédérales. "Ces dispositions permettraient à l’État fédéral d’atteindre son objectif d’accroissement du pouvoir d’achat des faibles et moyens revenus sans impact négatif sur les finances régionales." P. 7