leading story

Le Trésor américain face à ses obligations quotidiennes

C’est donc ce 17 octobre que prennent fin les mesures exceptionnelles prises par le secrétaire au Trésor depuis le 17 mai pour permettre au pays de faire face à ses obligations sans que la dette publique américain ne crève son plafond. Si le Congrès n’est pas parvenu à un accord la nuit dernière, l’Etat fédéral ne peut plus compter que sur sa trésorerie, évaluée à 30 milliards de dollars par le secrétaire au Trésor, Jack Lew. Et sur des entrées quotidiennes de liquidités, que le Congressional Budget Office (l’agence fédérale responsable d’évaluer l’impact budgétaire des politiques du Congrès) estime à 7 milliards de dollars en moyenne. Certains jours, ces entrées, provenant des cotisations et autres impôts perçus par les employeurs sur les salaires de leurs travailleurs, sont plus importantes, d’autres, moins.