leading story

Le vote à droite est surtout économique

Pas surpris par le résultat du scrutin, le patron de l’institution bicommunautaire estime que le vote à droite affirmé en Flandre "est économique avant d’être nationaliste. La Flandre a exprimé un vote par rapport à une certaine façon de voir la vie économique, et donc la vie tout court, qui va plus dans le sens de l’entreprise. Je crois qu’il n’y a pas de mal à cela, cela ne met pas nécessairement la culture en péril". Prudent, Gilles Ledure rappelle qu’il faut attendre les coalitions et les axes de politiques générales pour juger. "Cela vaut pour la N-VA comme pour tout le monde", dit-il. Il tire comme leçon que la démocratie fonctionne. "Flagey représente un équilibre des forces politiques de ce pays. Au jour le jour, si la bonne volonté y est, ça marche. Il y a eu une élection, il faut la respecter". D.B.