leading story

Le "yes" se fait rare dans les rues d'Édimbourg

Les indépendantistes n’en démordent pas: d’ici un an, ils auront convaincu les Écossais de voter "oui" à l’indépendance de leur nation. Les activistes partisans du "non" sont tout aussi catégoriques: le bon sens écossais l’emportera et l’Écosse choisira de rester dans le giron britannique. Et quand on se promène dans les rues d’Édimbourg, force est de constater que la prudence, voire le scepticisme, l’emportent.

Lire la suite

Votre limite de 5 articles gratuits par mois est atteinte.

Choisissez votre formule
Intégral
Plus d’information
43,50
par mois
  • Chaque jour
    le journal dans votre boîte aux lettres (y inclus le week-end , Mon Argent et Sabato)
  • Chaque jour
    le journal sur votre tablette, smartphone ou PC
  • Un accès illimité
    au site lecho.be
Le plus choisi
Numérique + Week-end
Plus d’information
39,-
le premier mois
  • Chaque samedi
    le journal du week-end, Mon Argent et Sabato dans votre boîte aux lettres
  • Chaque jour
    le journal sur votre tablette, smartphone ou PC
  • Un accès illimité
    au site lecho.be
Numérique
Plus d’information
36,50
le premier mois
  • Chaque jour
    le journal sur votre tablette, smartphone ou PC
  • Un accès illimité
    au site lecho.be
Vous avez le droit de renoncer à votre achat dans les 14 jours.