leading story

Le Zimbabwe exulte après la démission de Robert Mugabe

Poussé vers la sortie par l’armée, la rue et son propre parti, Robert Mugabe a fini par démissionner hier, mettant ainsi fin à un règne autoritaire de 37 ans à la tête du Zimbabwe. L’annonce a été saluée dans les rues de la capitale Harare par un concert de klaxons. C’est la deuxième épouse de Mugabe, Grace, qui aura précipité la chute de son régime en obtenant début novembre l’éviction du vice-président Emmerson Mnangagwa, qui lui barrait la route dans la course à la succession de son mari. L’exclusion de ce fidèle du régime, héros de la lutte de "libération" du Zimbabwe, avait provoqué l’intervention de l’armée, qui contrôle le pays depuis la nuit du 14 au 15 novembre.