Publicité
Publicité
leading story

Les camions de Jost peuvent reprendre la route

Soulagement au sein de la société de transport Jost. Le juge d’instruction a accepté le principe du paiement d’une caution par le transporteur en échange de la levée de la saisie qui avait été ordonnée pour 240 camions. "La suite de cette procédure permet à Jost d’envisager l’avenir et les mesures à prendre de façon plus sereine et ce, dans le respect de la présomption d’innocence", a fait savoir la société de transport. Les camions qui étaient immobilisés peuvent donc reprendre la route. N.K.