Publicité
Publicité
leading story

Les candidats se pressent pour Belfius

La banque Belfius, qui est dans les mains de l’État belge, suscite de plus en plus d’intérêt de la part d’acheteurs potentiels. Depuis la fin octobre, avec le passage réussi de la banque aux stress tests européens et la confirmation de meilleurs résultats financiers, l’intérêt des candidats repreneurs s’est fait de plus en plus concret. Et les montants cités deviennent de plus en plus avantageux, avec le temps, compte tenu de ce que l’État a payé en 2011 pour Belfius (4 milliards d’euros). Mais cela veut-il dire qu’une vente pourrait avoir lieu rapidement? Sans doute pas, le gouvernement ne semble pas vraiment pressé et plusieurs dossiers délicats doivent encore être résolus par la banque belge. P.19