edito

Les caprices de la mode

Les fonds thématiques offrent aux investisseurs une façon intéressante de miser sur les tendances sociétales. Aujourd’hui, on parle beaucoup du vieillissement de la population, de la robotisation de la société et des changements climatiques. Il existe toujours des entreprises qui réussissent à tirer leur épingle du jeu en surfant sur ces tendances. Créer un fonds thématique n’est donc pas ardu. Pour les investisseurs, ils offrent l’avantage d’avoir une stratégie concrète et lisible et de pouvoir espérer des rendements supérieurs à la moyenne. La réalité démontre que les choses ne sont cependant pas aussi simples. Ces dernières années, de nombreux fonds thématiques ont vu le jour… pour disparaître tout aussi rapidement. En pleine bulle technologique, on a par exemple vu fleurir des fonds "TMT", qui investissaient dans les "trois secteurs d’avenir" (Technologie, Médias et Télécoms). Quelques années plus tard sont apparus des fonds axés sur la demande d’énergies alternatives, comme les panneaux solaires. Ces deux types de fonds se sont révélés être des flops et ont par conséquent disparu du paysage des fonds. Ceux qui investissent dans des fonds thématiques doivent donc avant tout le faire par conviction et non pas bercés par l’illusion que ces fonds afficheront toujours des rendements supérieurs à la moyenne.