leading story

Les couacs de la diplomatie wallonne aux USA

Moins d’un an après sa nomination comme haut représentant de la Wallonie et de la Fédération Wallonie-Bruxelles à New York, Roberto De Primis a démissionné. Pour des raisons personnelles, dit-il. Mais c’est plutôt l’insuffisance des moyens mis à sa disposition qui l’a obligé à rendre son tablier avant terme. Pour des raisons budgétaires, l’exécutif wallon ne procédera pas à son remplacement. Il renonce aussi à lancer la procédure pour pourvoir au poste de Mumbai. Seul le délégué à Genève est en poste parmi les trois hauts représentants envisagés. Un flop. Le sujet avait créé une polémique entre Rudy Demotte et Philippe Suinen. Celui-ci ne voyait pas l’intérêt de leur nomination. P. 4