Publicité
Publicité
leading story

Les fenêtres de Sterling Ruby

Toile, dessins et sculptures, Sterling Ruby déploie une vaste partition. Un triangle d’expositions éclaire les rêves et les violences de l’Amérique. DRFTRS et WIDW sont deux acronymes pour Drifter (à la dérive) et Window (fenêtre). Les premiers sont des dessins et des collages, les seconds des toiles de grand format. Ce sont tous des fenêtres où s’engouffrent, avec un humour grinçant et un souverain équilibre visuel l’imagerie de l’artiste, nourrie de films d’horreur, de pochettes de disques, de peaux de serpent, de crânes de pirates, de visions de la prison. Ruby a défini le collage comme une "fusion illicite", car il cherche la transgression. Parmi ces liens transgressifs, celui qu’il établit entre le système pénitentiaire américain et des images de sites archéologiques, qui sont deux formes d’inhumation. Dans les grandes toiles de WIDW, il crée une tension entre le mouvement et le suspens, entre notre vision du monde et nos projections mentales. Toujours traversées par une ligne verticale, elles vous invitent à une défenestration vers un autre monde.