Publicité
Publicité
leading story

Les juges d’instruction marquent leur territoire

S’ils lui reconnaissent certaines qualités, les juges d’instruction ne goûtent pas toutes les finesses du plan Justice présenté récemment par le ministre Koen Geens. Ce dernier prévoit, entre autres, de transférer une série de pouvoirs au ministère public sans qu’un juge d’instruction ne soit nécessairement saisi. Ce serait le cas, notamment, des perquisitions, des écoutes téléphoniques, des observations discrètes et d’autres moyens de surveillance utilisés dans le cadre d’une mini-instruction. Les juges d’instruction, dans une note transmise à différents parlementaires, s’inquiètent de ce transfert de compétences. Rappelant au passage qu’ils instruisent à charge et à décharge, ce qui n’est pas le cas du ministère public.