Publicité
Publicité
leading story

Les marchés perdent espoir pour la Grèce

Les marchés financiers ont essuyé une nouvelle séance difficile ce lundi. Les négociations entre Athènes et ses créanciers internationaux semblent être dans l’impasse, chacun renvoyant la balle dans l’autre camp. Pourtant, le pays est quasiment à court d’argent. Dans ce climat d’incertitude et d’instabilité, les investisseurs privilégient la prudence et se dessaisissent de leurs actifs les plus risqués. Ce qui se traduit par une importante baisse des indices européens. La Bourse d’Athènes a de nouveau dégringolé de près de 5%. Le marché obligataire est également mis sous pression. Les taux d’emprunt à 10 ans des pays périphériques de la zone euro sont les plus malmenés. En revanche, le Bund allemand, valeur refuge par excellence pour tous les investisseurs, se détend et redescend légèrement. P. 2, 8, 12 ET 26