Publicité
Publicité
leading story

Les paris (f)ont la cote…

Chancres de l’actionnariat honnête pour certains, amortisseurs de choc pour d’autres, les vendeurs à découvert déchaîneraient pour peu les passions. Ou plutôt la passion, celle des paris. Regardez la correction de ThromboGenics vendredi à la Bourse de Bruxelles. Sans raison particulière, si ce n’est l’attente des chiffres des ventes du Jetrea aux Etats-Unis, prévus normalement pour le mois d’août. Entre-temps, le cours vit au rythme des spéculations.