leading story

Les Russes adoptent la bière belge

Pour se rendre au "Trappiste", il faut s’écarter un peu de la très touristique perspective Nevski, qui barre d’un long trait le centre de Saint-Pétersbourg. C’est dans une petite rue sans éclat que se trouve l’une des premières brasseries belges de la ville, ouverte en 2012. Ouvrir un établissement dédié à la cuisine et à la bière belge dans la "capitale du nord" russe? L’idée pouvait sembler saugrenue à l’époque. Depuis les petits bars sans relief jusqu’aux pubs irlandais, en passant par les anticafés, ces endroits très appréciés de la "classe créative" locale, où l’on paie non pas à la consommation, mais au temps passé, on aurait pu croire qu’il y avait déjà tout ce qu’il fallait à Saint-Pétersbourg pour bien boire et manger.