Publicité
Publicité
leading story

Les secrétariats sociaux assis sur une montagne de cash

Ce sont officiellement des ASBL, mais grâce à leurs bénéfices, le patrimoine des secrétariats sociaux se monte à plus de 250 millions d’euros. Mais c’en est fini de ce train de vie royal. Ces dernières années, leur source de revenus – la perception des cotisations sociales et les impôts dus sur les salaires des travailleurs et leur versement à la sécurité sociale – s’est en grande partie tarie. D’une part, le gouvernement Di Rupo a réduit de 20 à 14 jours la durée pendant laquelle les secrétariats sociaux pouvaient maintenir l’argent sur leur compte. D’autre part, la baisse des taux a sensiblement réduit les revenus d’intérêts. Par conséquent, les revenus financiers des secrétariats sociaux ont chuté à 20,9 millions d’euros en 2017, soit une baisse de 90% par rapport à 2008. Leur marge bénéficiaire est en chute. Lire en page 3