Publicité
Publicité
leading story

Les séparatistes catalans au pied du mur

"L’article 155 sera appliqué demain. Il ne peut y avoir une partie du pays où la loi n’existe pas", a confirmé vendredi le Premier ministre espagnol Mariano Rajoy, juste après le sommet européen. Son gouvernement se réunit samedi afin de prendre les mesures exceptionnelles dans le cadre de la suspension de l’autonomie.