Publicité
Publicité

Les travailleurs de Mecar au parlement wallon

Quelque 200 travailleurs de l’entreprise d’armement Mecar, située à Seneffe, ont manifesté mercredi devant le Parlement de Wallonie. Leur objectif: sensibiliser le monde politique au fait que les licences d’exportation sont vitales à la survie du secteur. "Sans attribution des licences, Mecar, qui emploie encore plus de 300 travailleurs, fermera ses portes en janvier" affirme Philippe Bertleff, du SETCa Centre. Le 1er octobre, la direction de Mecar a déjà annoncé son intention de supprimer 29 emplois.