leading story

Lettre aux aficionados de la détox

Pitié, pitié, pitié! Pi-tiééé! Chers mes congénères de tous les ici et de tous les ailleurs, comment vous le dire avec élégance? En un mot et à grand renfort d’euphémisme: chut! En une phrase et en grand confort de sadisme: prononcez encore une fois ce mot "détox" et je prends votre poignée de pousses de soja du jour, je la jette dans une vieille poêle chauffée à blanc (sans matière grasse, promis) et je fais cramer votre gueuleton du jour sous les yeux effarés de votre ventre gargouillant.