leading story

Millenium 5: sortie le 7 septembre

Véritable phénomène littéraire de ces quinze dernières années, avec la saga "Harry Potter", "Millénium" renaît de ses cendres en 2015 après la trilogie originelle signée Stieg Larsson (l’auteur succombe d’une crise cardiaque en novembre 2004 après avoir remis ses manuscrits chez son éditeur). Un quatrième volet, "Ce qui ne me tue pas", particulièrement exaltant, signé David Lagercrantz. Le succès est immédiat avec plus de 6 millions d’exemplaires écoulés dans quarante pays. Il faut y ajouter les 80 millions de livres, signés Larsson, vendus aux quatre coins du globe. Suédois comme le géniteur du journaliste Mikael Blomkvist et de la hackeuse gothique bipolaire et bisexuelle Lisbeth Salander – le duo de choc de la série – David Lagercrantz, par ailleurs auteur de la biographie définitive consacrée au footballeur Zlatan Ibrahimovic, a parfaitement assimilé l’ADN de "Millénium" pour signer un thriller aussi anxiogène que paranoïaque et contemporain. On sait peu de chose de "La fille qui rendait coup sur coup", le cinquième volume que les journalistes recevront le jour de sa sortie le 7 septembre prochain, et qui sortira dans 25 pays. Si ce n’est que la maison d’édition annonce "une trame haletante sur l’abus de pouvoir, sur les zones de l’enfance de Lisbeth qui continuent de la hanter". Il n’est pas vain de rappeler que Stieg Larsson a été l’un des premiers à aborder le thème du piratage informatique, de l’indépendance et de la liberté de la presse, et de pays aux situations complexes, pollués par l’extrême droite. Fidèle à son cahier de charges et en excellent faiseur, aucun doute que David Lagercrantz nous prive de sommeil pendant quelques jours avec "La fille qui rendait coup sur coup".