Publicité
Publicité
leading story

Mise à la retraite de la présidente de la Cour suprême

La présidence polonaise a annoncé mardi que la présidente de la Cour suprême Malgorzata Gersdorf était mise à la retraite d’office, conformément à une réforme introduite par les conservateurs au pouvoir et fermement critiquée par la Commission européenne. Le conflit entre la majorité des juges de la Cour suprême et le pouvoir politique atteint son point culminant, sur fond d’un différend plus vaste opposant Varsovie à la Commission européenne à propos des réformes judiciaires controversées menées par les conservateurs au pouvoir en Pologne. Ces derniers ne donnent aucun signe d’assouplissement malgré la procédure d’infraction d’urgence lancée la veille par la Commission européenne. Mme Gersdorf, qui avait auparavant refusé de quitter ses fonctions, n’a pas commenté sa situation.