leading story

New York recule, inquiétée par le départ de Tillerson

Les Bourses américaines ont chuté ce mardi suite à l’incertitude provoquée par le licenciement, par le président US Donald Trump, du chef de la diplomatie Rex Tillerson, puis peu après du sous-secrétaire d’État Steve Goldstein, effaçant la bonne nouvelle du département américain du travail qui annonçait plus tôt dans la journée une augmentation des prix à la consommation de seulement 0,2% en février, conformément aux attentes.