Noir c’est noir (mais il y a de l’espoir)

Prémonitoire. Percutant. Salutaire… même si un peu maladroit dans sa réalisation. Voici un brûlot aussi drôle que glaçant sur la place de "l’homme noir".