Publicité
Publicité

"Nous ne pourrons probablement jamais rentrer en Syrie"

Des milliers de réfugiés kurdes de Syrie sont arrivés en Irak, fuyant l’offensive turque ou le redéploiement du régime syrien. La plupart est pourtant empêchée de quitter le pays par les forces de sécurité, qui tentent d’éviter un exode massif. Les organisations humanitaires ont, elles aussi, été contraintes d’évacuer leur personnel vers le Kurdistan irakien. Le nombre de civils déplacés par le conflit explose. Ces organisations craignent à présent une catastrophe humanitaire.