Publicité
Publicité
leading story

Nouveau banquier central en Argentine

Malgré des mesures choc et un accord avec le Fonds monétaire international (FMI) pour un nouveau plan d’austérité, le cours du peso poursuit son inexorable chute en Argentine, poussant le gouvernement à changer le gouverneur de la banque centrale (BCRA). Selon un communiqué officiel du gouvernement, Federico Sturzenegger a présenté jeudi sa démission au chef de l’État, après une nouvelle chute du peso de 6% face au dollar, en une seule journée. Il cède sa place à la tête de la BCRA à l’actuel ministre des Finances Luis Caputo (photo). Les multiples traitements de choc – hausse considérable des taux d’intérêt et vente de réserves de devises – n’arrivent pas à enrayer la spirale de dépréciation qui frappe le peso, qui a perdu 30% face au billet vert depuis avril. Pour stabiliser son marché des changes, la troisième économie d’Amérique Latine a appelé au secours le FMI qui lui a octroyé un prêt de 50 milliards de dollars.