leading story

Nouvelle demande d’annulation de la loi contre la pénurie de médicaments

Le secteur pharmaceutique ne désarme pas. Alors que la Cour constitutionnelle a suspendu, dans un arrêté daté du 18 juillet, une disposition importante de la loi visant à limiter l’indisponibilité de certains médicaments en Belgique, trois nouveaux acteurs ont introduit devant la même Cour constitutionnelle, le 29 juillet, un recours en annulation de la même disposition. Il s’agit de l’association nationale des grossistes-répartiteurs de spécialités pharmaceutiques et des sociétés PharmaBelgium-Belmedis et Febelco. Leur recours en annulation s’ajoute à ceux déjà introduits par neuf autres plaignants.