billet

Oh! My goat!

C’est sans doute le cri qui a résonné dans les rues de cette petite ville du Vermont, Fair Haven (2.500 habitants) lorsque la chèvre, Lincoln, a été élue… maire! Alors évidemment, en cette époque de dégagisme, de populisme, de rejetisme des élites, on pourrait trouver cela déshonorant pour la classe politique de choisir un animal, à part qu’en RDC, ils ont récemment élu deux volatiles, un perroquet qui apprend à répéter tout ce que lui dicte l’ancien prédateur et un pigeon, réellement élu mais dont on a coupé les ailes le soir même des élections.