leading story

Oser une solution belgo-belge

La sortie du bois des investisseurs belges désireux d’entrer dans le capital de la Sonaca est loin d’être innocente. Mais leur démarche incite à jeter un autre regard sur la démarche de la Région wallonne pour trouver un partenaire privé à l’équipementier carolo, un fleuron de l’industrie aéronautique wallonne et belge. A l’heure où les autorités régionales s’emploient à promouvoir l’esprit d’entreprendre, pourquoi ne privilégieraient-elles pas la piste des repreneurs belgo-belges pour la Sonaca? Certes, elles doivent veiller à ce que les conditions soient réunies pour ouvrir de nouveaux horizons à la société et lui permettre d’avoir les moyens financiers pour garantir sa croissance. Mais elles doivent aussi penser au maintien du centre de décision en Wallonie.