billet

Parfois, la gauche ne meurt jamais…