leading story

Pas d'accord sur l'utilisation des bases turques pour la guerre en Syrie

La Turquie n'a pas conclu de "nouvel accord" avec les états-Unis autorisant l'accès de ses bases aux avions de la coalition internationale qui mènent des frappes contre des cibles jihadistes en Syrie et en Irak, a affirmé à l'AFP une source gouvernementale turque. "Il n'y a pas de nouvel accord avec les états-Unis à propos de la base aérienne turque d'Incirlik", a déclaré à l'AFP cette source sous couvert d'anonymat. Dimanche, un responsable américain de la Défense avait affirmé, également sous couvert de l'anonymat, que le gouvernement d'Ankara avait autorisé l'armée américaine à utiliser ses installations pour mener des opérations contre le groupe état islamique (EI). Située près de la ville d'Adana, la base d'Incirlik se trouve à environ 300 km de Kobané et à peine plus de Raqa, le quartier général des forces jihadistes de l'EI.