leading story

Pas de porte de sortie pour les fraudeurs des Panama Papers

D’après le ministre fédéral des Finances, Johan Van Overtveldt, les Belges ayant caché de l’argent au Panama et dont le nom apparaît dans l’affaire des Panama Papers n’auront pas la possibilité de rectifier leur situation via la procédure de régularisation fiscale. Ils se verront donc infliger les sanctions habituelles.