Publicité
Publicité
leading story

Perquisitions chez Mélenchon et France Insoumise

Ce mardi matin, Jean-Luc Mélenchon et son parti, la France Insoumise, ont été perquisitionnés. Ces perquisitions, menées par l’Office central de lutte contre la corruption et les infractions financières et fiscales, s’inscrivent dans le cadre de deux enquêtes préliminaires dirigées par le parquet de Paris. L’une concerne des emplois présumés fictifs de parlementaires européens. L’autre vise les comptes de campagne de l’ancien candidat à la présidence française. Cette seconde enquête aurait été entreprise suite à deux signalements à la justice, dont celui du président de la Commission nationale des comptes de campagne et des financements politiques. Mécontent de la situation, Jean-Luc Mélenchon a traité de "petit personnage" le président français Emmanuel Macron.