leading story

Philippe Jaroussky, un Latin chez les Germains

Amoureux du répertoire baroque italien, le contre-ténor français déboule avec un disque et un concert à Bozar, pour un surprenant récital Bach et Telemann. "Pour moins d’applaudissements et plus de profondeur", revendique-t-il. Inattendu mais courageux. Par Stéphane Renard