Publicité
Publicité
leading story

Pléthore chez les avocats et les architectes

La Fédération des professions libérales et intellectuelles s’inquiète du nombre croissant de titulaires de professions libérales (avocat, médecin, architecte ou fournisseur de services de nature intellectuelle, comme les conseils aux entreprises). En dix ans, il affiche une hausse de 60%. Ces professions continuent en effet de faire rêver les jeunes et sont en outre moins sensibles à la conjoncture. Les professions d’architecte et d’avocat, en particulier, pourraient être victimes de leur succès. "Tout le monde n’a pas suffisamment de travail pour réussir à garder la tête hors de l’eau", dit Jan Sap, directeur de la Fédération. "Les avocats pourront toujours se lancer dans une carrière de juriste en entreprise", estime un expert du marché de l’emploi. P. 4