leading story

Plus d’options qu’en 2010

"Il n’y a pas que la NVA, il y a beaucoup de vainqueurs. Côté flamand, il n’y a qu’un perdant le Vlaamse Blok, et côté francophone, Ecolo. On entre dans un jeu multilatéral avec de nombreux pôles. Je ne suis pas pessimiste concernant le temps que prendra la formation du futur gouvernement. Il y a plus de possibilités qu’il y a 4 ans. C’est de la responsabilité de chacun des partis qui ont gagné de créer un climat de confiance. Je m’en remets à la sagesse des hommes politiques pour trouver les bonnes pistes... Mais il faut dans tous les cas que cela crée un bon climat pour l’économie."