Publicité
Publicité
leading story

Pop | Tamino - "Amir"

À 22 ans, Tamino l’Anversois s’est déjà bâti une belle réputation au-delà de son territoire. Sur base d’un E.P., de quelques vidéos envoûtantes et de concerts sold-out… Alors, forcément, on attendait son premier album. Et le voici. Son goût pour les mélopées orientales et les cordes égyptiennes se retrouve sur de nombreux morceaux comme c’était déjà le cas avec "Habibi", l’un des titres qui l’ont fait connaître. Si certains le comparent à un Jeff Buckley du plat pays, on est un peu plus frappé par les similitudes musicales avec Warhaus et Balthazar pour les notes romantiques et mélodiques, notamment dans "Indigo" et "Cigar". Le beau jeune homme a pu compter sur la participation de Colin Greenwood, du groupe Radiohead, sur "Indigo". Le grand-père de Tamino n’était autre que l’acteur et chanteur égyptien Muharram Fouad surnommé "Le son du Nil". Là où il repose en paix, il peut être fier de son petit-fils.